aymerydelamaisonfort:  Un visiteur à la fondation Vuitton, par lesdiagonalesdutemps